Chasse aux corvidés

Colonne de gauche

La chasse

 

Matériels vidéo

 

Caméras embarquées

 

Appareils Photos Numériques

 

Caméras / Caméscopes

 

Pièges photographique / vidéo

 

Promotions partenaires

 

Faire un don au site

 

Dernières vidéos

 

Derniers articles

 

 
Cartouches chasse Tunet

Tompress

Chasse aux corvidés

Chasse aux corvidés



La prédation liée aux becs droits (pies, geais et autres corvidés) est évidement nécessaire aux grands équilibres de la nature, mais par endroits, ces malfaiteurs sont très nombreux et les dégâts qu'ils commettent, finissent par l'emporter sur la nature !
Leur prédation devient énorme, ils deviennent nuisibles, alors il est indispensable de les réguler !

Mais pourquoi chasser les corvidés ?

Il y a deux bonnes raisons à cela !

La première, pour sauver plusieurs couvées et nichées de levreaux, perdreaux, faisans, canards...

La deuxième, pour limiter les dégâts sur les semis de blé, orge, maïs...

Chasse aux corvidés


On ne prend pas son fusil et on ne va pas chasser aux corvidés comme ça !

Il y a une réglementation à respecter comme pour chaque espèce.


- Du 1er au 31 mars :
Une simple autorisation (disponible sur le site de votre fédération) à faire remplir au paysan de votre choix suffit pour le tir de la corneille noire et du corbeau freux. Ce paysan en question, désignera sur cette feuille, des terres cultivés lui appartenant où vous pourrez aller par la suite vous poster.


- Du 1er avril au 31 juillet :
Il faut faire une demande d'autorisation préfectorale. Il est obligatoire d'effectuer une demande par commune auprès de la DDTM (direction départementale des territoires et de la mer). Ne pas oublier de cocher la case "effarouchement", sinon votre arrêté ne sera valable que du 1er avril au 10 juin.


La chasseur doit disposer impérativement de son permis et de son assurance validés !
Ces opérations doivent se dérouler à poste fixe matérialisé de la main de l'homme (comme pour certains modes de chasse à la grive).
Elles peuvent être effectuées à l'intérieur des réserves ACCA (ce n'est pas de la chasse mais de la "destruction").
Renseignez-vous tout de même auprès de votre fédération, certains départements ont un règlement différent des autres...


Une fois toutes ces démarches administratives faites et validées par la préfecture / DDTM, il faut avoir un minimum d'équipement.


Vient tout d'abord la tenue...

Une tenue camouflage, une cagoule et une paire de gants sont impératifs !

Le port d'une casquette est préférable pour cette chasse où l'on est souvent confronté au soleil levant.
La casquette permet également de masquer vos yeux de la vue aérienne des corvidés.
Il ne faut surtout pas négliger le fait de se protéger les oreilles avec un casque de protection auditive et encore plus si l'on est deux côte à côte au poste !
Il en existe de nombreux de très bon rapport qualité / prix.


Chasse aux corvidés


Puis vient ensuite le matériel...

Tout d'abord, il faut un fusil, de préférence camo ! (Les corvidés ont une très très bonne vue)
Pour cela j'utilise personnellement un Browning Maxus Camo Max5, ce qui me permet d'enchainer les cartouches de 36gr tout au long de la journée sans prendre des gifles !
En effet, un fusil semi-automatque absorbe mieux des coups de fusils, qu'un fusil super léger superposé ou juxtaposé.


Chasse aux corvidés


Pour les formes, il est nécessaire d'avoir l'incontournable manège (le vrai avec les formes qui tournent sur elles-mêmes même) et une dizaine de formes "standards".
Pour augmenter vos chances "d'attraction", il existe plusieurs types de formes très réalistes, avec corbeau guetteur, corbeau avec ailes ouvertes, corbeau flotteur sous différent angle, corbeau à ailes tournantes, toutes ces formes "modernes" donneront vie à votre installation sous l'effet du vent.
Vous pouvez aussi "customiser" vos formes standards pour les rendre encore plus réelles et visibles en y rajoutant des balles de ping-pong, de golf ou des oeufs en plastique pour donner l'impression d'une couvée de faisan ou autres...
Pour attirer les corbeaux récalcitrants à venir au dessus du "manège", il est possible d'utiliser un appeau.
En l'utilisant correctement, vous saurez appeler et faire venir tous les corvidés du coin !


Chasse aux corvidés


Chasse aux corvidés


Je combine toutes les ruses possibles pour arriver à mes fins.
Pour cela, j'utilise parfois un renard empaillé (ou un chat en peluche) qui se chamaille avec des corbeaux.


Chasse aux corvidés


Sinon, j’utilise l'ennemi numéro 1 des corneilles, le grand duc !

Le petit plus, c'est une chaussette noire avec des plumes de corneilles plantées dedans pour imiter un de leur congénère, pris dans les griffes du terrifiant grand duc (coincer des plumes dans le bec du grand duc pour encore plus de réalisme). Tout ceci va déclencher des attaques de corvidés sur la forme du grand duc ! (Regardez bien celui à gauche au loin sur la photo)


Chasse aux corvidés


Et pour finir avec le matériel, l'indispensable... l'affut !

Un bon filet de camouflage avec 4 piquets télescopiques est indispensable !!
Attention aux filets commandés sur internet où l'on ne voit pas la qualité médiocre du produit...
Ne pas hésiter à y mettre le prix ! Surtout dans les nouveaux filets de type "Mesh" ou l'on voit à travers sans être vu ! C'est très impressionnant !
Voici une photo où l'on voit bien le filet en action.
J'étais très septique à la première utilisation mais convaincu au bout de 20mn d'affut !


Chasse aux corvidés


Un affut avec un filet "Mesh" doublé d'un filet classique militaire, c'est le top ! Le voici en action sur ces deux photos.


Chasse aux corvidés


Chasse aux corvidés


Si vous en avez la possibilité, privilégiez toujours un poste naturel ! Vous taillez un buisson, vous faites un amas de rouleaux de foin, une tas de palettes...


Chasse aux corvidés


Chasse aux corvidés


Par contre, chose importante, avant toute mise en place d'un affut, il faut être très observateur les semaines qui précèdent l'opération.
Il faut bien repérer les déplacement et les poses des corvidés sur le secteur, ainsi que les terres fraichement tournées ou en semis dont-ils raffolent !


Une fois l'emplacement de l'affut choisi, s'assurer que les formes soit visibles de très loin, la corneille noire et le corbeau freux ont une vision très développée !


Le matin venu, il faut arriver sur place 30 min à 45 min avant les toutes première lueurs du jour.
Lorsque le jour se lève, il faut que tout soit prêt pour qu'aucun corvidé ne voit et ne comprenne la supercherie !
Attention, ils sont très intelligents !!


Positionner les formes de la façon la plus naturelle (essayer d'imiter la pose repérée auparavant pour que ce soit le plus naturel possible).

Positionner le manège au centre de l'installation, à une quinzaine de mètres de l'affut, il sera le point "vital" de votre leurre, où tout les corvidés viendront principalement pour se poser.

Ensuite, tout se joue autour du manège, placer vos formes autour du manège en jouant sur des scènes (deux corbeaux qui se battent avec une fusée de maïs entre les deux, ou des balles de ping-pong).

Surtout, ne pas trop entasser les formes, positionner des quêteurs en hauteur (sur des rouleaux de foin à coté de soit ou à même le sol à 30/40 mètres de l'affut, pour rassurer les arrivants aériens.

Ne négligez rien et ne faites rien au hasard, même un petit détail peut faire la différence !


Chasse aux corvidés


Une fois que tout est en place, il n'y a plus qu'à attendre les premiers arrivants, en général ils ne trainent pas...


Chasse aux corvidés


Avec mon coéquipier nous avons essayé tout un tas de cartouches allant du 4 au 7, de 28 à 40 grammes, le meilleur compromis que nous avons trouvé pour nos deux semi automatiques (3 coups) Browning Maxus, c'est une munition chargée de 36 grammes de plomb N°5 en bourre jupe bien évidement.


Chasse aux corvidés


A deux, nous utilisons une technique bien rodée au fil du temps !

Dès qu'une corneille ou un corbeau freux vient droit sur les formes, je n'utilise pas mon appeau (une fausse note peut le faire fuir à tout moment !).

Par contre, si le corvidé en question passe au loin ou haut au dessus des formes sans une réelle attention, j'utilise mon appeau, et là, la réaction est immédiate 9 fois sur 10.

J'utilise en règle générale, mon appeau jusqu’à ce qu'il plonge sur les formes à une trentaine de mètres, ce qui me laisse le temps de mettre la deuxième main sur le fusil, et à ce moment là, il n'est plus qu'à une vingtaine de mètres.
Comme la corneille ou le corbeau comprennent tout de suite la supercherie quand ils arrivent à une quinzaine de mètres des formes, il ne faut pas trainer pour le tirer car ils repartent bien plus vite qu'ils ne sont venus !

Une bonne coordination avec son coéquipier permet de vite faire un beau tableau, quand plusieurs individus arrivent ensemble (c'est souvent le cas, ils arrivent par 2,3 ou 4), il faut bien se briffer pour que celui qui est placé à gauche dans l'affut tire toujours les oiseaux les plus à gauche et vis versa.


Chasse aux corvidés


Chasse aux corvidés


Au fil de la matinée, il faut ramasser le plus possible d'oiseaux morts pendant les temps creux ! (Si il y en a...).
Il y a certaines heures dans la matinée où c'est plutôt calme et aléatoires alors qu'à d’autres moments c'est la folie ! Il en arrive de partout, laissant à peine le temps de recharger le fusil par moment !


Chasse aux corvidés


Il faut faire attention aux oiseaux tombés au sol, car un oiseau mort sur le sol au milieu de vos formes avec les plumes toutes "ébouriffées" et les ailes écartées fera fuir tous ses congénères !

Attention de bien suivre des yeux un oiseau qui semble avoir était manqué et qui tombe 100 mètres plus loin !

Cela nous est déjà arrivé, ça nous a "cramé" la matinée. Cette fois là, nous n'avions plus tiré un seul oiseau durant 1 heure de temps... Tous les oiseaux prenaient peur en voyant cette individu mort sur le sol, en plein milieu de leur passage...


Il arrive parfois, comme pour toutes les autres espèces, que l'on rencontre de drôles d'individus, c'était le cas avec cette corneille...


Chasse aux corvidés


Chasse aux corvidés


En période de nidification des corneilles noire et du corbeaux freux, la technique du grand duc (citée un peu plus haut) est très efficace !
Il faut placer le grand dur à une trentaine de mètres des dortoirs et de grand arbres où tout les oiseaux pourront se poser pour observer puis attaquer le grand duc à chacun leur tour ! Dans de telles situations, le spectacle est garanti !


Chasse aux corvidés


Petite recommandation, quand on va chasser les corvidés, il faut penser à respecter les semis.
Dès que le blé, l'orge et le maïs sortent de terre, ils sont "faibles".
Lors de notre partie de chasse, nous piétinons beaucoup au même endroit (pose et ramassage des formes, ramassage des oiseaux...), alors parfois, il faut s'abstenir d'aller s'installer au milieu des champs semés et privilégier une prairie en bordure.


Chasse aux corvidés


Pour avoir de bons résultats lors de nos sorties, il faut penser à changer d'affut ou d'endroit le plus souvent possible ou espacer les opérations sur le même affut.
Les corvidés enregistrent les zones dangereuses où ils ont vu leur congénères tomber...


Pour finir, pensez à bien ramasser vos douilles vides et leurs jupes qui sont généralement toutes dans un rayon situé à une trentaine de mètre de l'affut.

Dans les terres labourées ou dans les semis les bourres à jupes en plastiques sont très voyantes.
Le ramassage prend 10 minutes, alors pensez-y !

Laissons la nature telle que nous l'avons trouvé !


Avec mon coéquipier nous avons prélevé à ce jour 252 corvidés en moins de dix sorties sur un territoire très restreint...
Le bouche à oreilles a fait son travail et plusieurs paysans nous ont contacté pour venir, si on le souhaite, protéger leurs cultures pour la prochaine saison.

De nouvelles aventures nous attendent en mars 2018 avec nous l'espérons quelques vidéos pour compléter cette page.

Si vous avez des questions en rapport avec la chasse aux corvidés, n'hésitez pas à nous les poser dans le sujet du forum intitulé Chasse aux corvidés, échangeons nos techniques et astuces.

Nous y répondrons avec grand plaisir !


Chasse aux corvidés


Merci à Kévin07 pour ses connaissances et ses photos qui nous ont permis de réaliser cette page sur la chasse aux corvidés.

 



[ Imprimer cette page ]
Bouledogue Français | Loisirs | Codes promo | Partenaires
Rejoignez-nous : - Abonnez-vous : - Suivez-vous : - Ajoutez-nous : - Informez-vous : - Traduction :